Abus !!!

Abus !!!

22 avril 2019 Communiqué de presse 0

Selon les informations sûres et concordantes recueillies par la LDDH qui nous parviennent d’Obock ville, une trentaine des petits boutiques et des bureaux de tabac ont été fermées et leurs propriétaires ont été arrêtés et placés en garde à vu.
Il serait reproché a ces boutiquiers les non paiements de leurs patentes annuelles.
Au lieu de leur faciliter de s’acquitter des leurs redevances, force est de constater l’usage de la brutalité de la Police à l’encontre des petits commerçants Obockois. La mise en garde à vue n’à pas sa raison d’être, car le non paiement des patentes ne constitue pas un délit pénal pouvant conduire à l’incarcération; et donc l’emprisonnement de ces boutiquiers relève de l’arbitraire.
La LDDH dénonce et condamne vigoureusement l’usage excessive de la force contre des paisibles boutiquiers Obockois et demande au Régime en place à Djibouti de modérer son comportement agressif contre des citoyens sans défense, et exige la libération immédiate et sans conditions de ces malheureux boutiquiers.

Le Président de la LDDH
Omar Ali Ewado

About the author

Ali Omar Ewado:


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/15/d311963126/htdocs/.lddh-net/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

0 Commentaire

Aimeriez-vous partager donner votre avis?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Laisser un commentaire