ABUS !!!

ABUS !!!

29 juillet 2018 Communiqué de presse 0

Selon les informations sûres et concordantes recueillies auprès de la Direction du Syndicat des Propriétaires des Taxi Tricycles, les propriétaires des Taxi Tricycle ont entamé ce matin, un arrêt de travail pour protester contre la hausse vertigineuse de l’Assurance (soit 124%) et les tracasseries policières dont ils s’estiment victimes.
Avant de commencer leur action pacifique, les responsables de ce Syndicat ont alerté l’ensemble des autorités afin de trouver une solution à leurs problèmes. Il s’agit de : Finances, Transport, Médiateur, Préfet, Maire de Djibouti etc.).
Et cela a duré 7 mois, sans qu’aucune solution ne leur soit proposée.
Ce matin dés que les membres des Propriétaires des Taxi Tricycles ont entamé leur arrêt de travail, la Police a ordonner à ce qu’ils reprennent leur travail ; et devant le refus des grévistes comme à l’habitude, la Police a opéré des arrestations en commençant par le Président du Syndicat Mr ABDOULKARIM MOUMIN OMAR et actuellement ils sont une trentaine à être détenu au Centre de Rétention de NAGAD.
Il faut savoir que les Taxi Tricycles desservent le banlieue de BALBALA et PK12 où les minibus et bus ne passent pas.
La LDDH dénonce et condamne l’usage de la force contre les grévistes pacifiques et exige la libération immédiate des syndicalistes incarcères à NAGAD et interpelle les autorités politiques et administratives à respecter la Constitution qui garantit l’usage de la grève.
Le Président de la LDDH
Omar Ali Ewado

About the author

Ali Omar Ewado:

0 Commentaire

Aimeriez-vous partager donner votre avis?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Laisser un commentaire