ARBRITRAIRE

ARBRITRAIRE

4 juillet 2018 Communiqué de presse 0

Selon les informations recueillies par l’antenne de la LDDH à TADJOURAH une manifestation pacifique des transporteurs d’eau de TADJOURAH a été réprimée par la violence policière.
Il est à noter que les transporteurs natifs du village de KALAF (District de TADJOURAH) où est située l’usine, avaient à maintes reprises sollicité leur participation d’effectuer les transports d’eau de l’usine de TADJOURAH vers les différents points de distribution.
Mais les responsables de la Société exploitante l’eau ainsi que la Préfecture et le Conseil Régional de TADOURAH n’avaient dédaigné de leur répondre.
Ainsi pour se faire entendre les natifs du village de KALAF avec les sages avaient organisé une manifestation pacifique.
Fidèle à lui-même le régime en place à Djibouti leur a dépêché la Police qui a dispersé les manifestants à l’aide des gaz lacrymogène en blessant deux manifestantes l’une à la cuisse et l’autre au bras. Il s’agit de :
Madame MASSO DABAYTO MOHAMED âgée de 60 ans
Madame MADINA IBRAHIM ALI âgée de 35 ans.
Une banale altercation opposant Madame NAGAT HOUSSEIN ROBLEH, membre de la LDDH à ses voisins est exploitée par le PARQUET de DJIBOUTI pour l’incarcérer à la Prison de GABODE.
La LDDH dénonce et condamne énergiquement la détention arbitraire de Madame NAGAT HOUSSEIN ROBLEH et l’usage de la force à l’encontre des manifestantes pacifiques à KALAF (région de TADJOURAH).
Enfin la LDDH exigé la libération immédiate de NAGAT HOUSSEIN ROBLEH et l’arrêt des violences contre des civils sans défense dans les régions du NORD est en particulier dans le District de TADJOURAH.

Le Président de la LDDH
Omar Ali Ewado

About the author

Ali Omar Ewado:

0 Commentaire

Aimeriez-vous partager donner votre avis?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Laisser un commentaire