Consternation !!!

Consternation !!!

4 octobre 2017 Communiqué de presse 0

A l’instar de leurs collègues de part le monde, les enseignants djiboutiens avaient prévu la célébration de la Journée Mondiale des Enseignants (JME) du 05 Octobre avec la présence de la Camarade DOMINIQUE MARLET du Bureau Exécutif de l’Internationale de l’Education. Le Président du CSFEF Jean Hervé Cohen avait essuyé un refus catégorique de visa au Consulat Djiboutiens à PARIS mais Dominique Marlet avait reçu un visa en bonne et due forme et elle a atterri ce matin à l’Aéroport Internationale d’AMBOULI vers 10h30 ; Sans aucune explication Dominique Marlet a été refoulée manu militari vers une destination inconnue.
Pourquoi un tel volte-face ? Tout simplement les Pouvoirs Publics Djiboutiens ne respectent ni ses propres lois ni les lois internationales. Etouffer par tous les moyens l’exercice d’un syndicalisme libre à Djibouti telle est la politique djiboutienne car l’injustice est trop énorme dans ce pays, qu’il est impossible aux Syndicalistes et aux syndicats libres d’évoluer à Djibouti.
A la veille de la rentrée scolaire du 10 Septembre le DGE (du MENEFOP) a rendu publique une liste de 50 Enseignants frappés d’une mise à l’écart avec suspensions immédiates de salaire.
La LDDH avait appelé le MENEFOP au respect des textes et lois pour statuer sur les cas de ces enseignants et ce, pour éviter tout amalgame ou injustice.
Il appartient donc au Ministère du Travail de statuer et le MENFOP doit prouver la véracité de leur accusation et ce, dans la durée prévue par la loi.
Un mois entier ces enseignants sont condamnés à l’errance qui n’est pas prête à finir et à quelques heures de la célébration de la Journée Mondiale des Enseignants du 05 Octobre le refoulement de Djibouti de notre Camarade Dominique Marlet et le refus catégorique de visa à Jean Hervé Cohen affichent si besoin est la vraie nature du régime en place à Djibouti.
La LDDH dénonce et condamne énergiquement l’errance imposée aux 50 enseignants djiboutiens et le refoulement de notre camarade Dominique Marlet et ainsi que le refus de visa au Président du CSFEF Jean Hervé Cohen.
La LDDH demande au régime en place à Djibouti de respecter ses engagements internationaux.

Le Président de la LDDH
Omar Ali Ewado

About the author

Ali Omar Ewado:

0 Commentaire

Aimeriez-vous partager donner votre avis?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Laisser un commentaire