DENI

DENI

26 juillet 2018 Communiqué de presse 0

La LDDH à recueilli des informations sures et concordantes : les syndicalistes du Service de Port Secure font l’objet d’une dure répressions.
Deux membres de ceux syndicat ont été purement licencies. Il s’agit de
-ISMAIL FOUAD secrétaire aux affaires juridique de ce syndicat
-ABOUBAKER BALLAH HOUSSEIN membre du comite du syndicat
Quant aux autres ils sont au nombre de 6 opérateurs qui ont été rétrogradés en agents de terrain il s’agit
-ABDI OMAR
-ALI MOHAMED ABASS
-SALAM ALI
-AHMED ALI
-DJAMA HOUSSEIN RAYALEH
-BOUBAKER ELMI AHMED
En outré, il nous à été rapporté que les employés de ce Service n’ont plus le droit de se soigner et encore moins le droit de tomber malade
Malgré, les avis des médecins il à été refusé des repos médicaux à deux employés
Il s’agit
-OLAD DJAMA ABSIEH
-OMAR DJAMA
L’on est en droit de se demander si ce Service est un hors la loi qui échappe à tout contrôle étatique pour se permettre un tel agissement car le Directeur de ce Service refuse de se présenter à l’Inspections de travail.
La LDDH dénonce et condamne les violations repetees des droit sociaux par le Port et ses Agences Prestataires.

Le Président de la LDDH
Omar Ali Ewado

About the author

Ali Omar Ewado:

0 Commentaire

Aimeriez-vous partager donner votre avis?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Laisser un commentaire