Désormais le cycle de la répression a repris à Djibouti

12342518_555604167924449_3004194242203022423_n

Désormais le cycle de la répression a repris à Djibouti

14 décembre 2015 Communiqué de presse 0

Nous avons appris l’arrestation arbitraire et illégale de Mr GUIRREH MEIDAL GUELLEH, membre imminent de l’opposition politique de l’USN, ce matin à l’aube chez lui.

Les témoins de cette arrestation nous ont déclaré qu’il y avait une forte présence policière aux alentours du domicile de Mr GUIRREH MEIDAL GUELLEH.

Aussitôt l’arrestation effectuée , la police a emporté Mr GUIRREH MEIDAL qui est détenu dans un lieu inconnu sans aucune possibilité de visite d’un avocat, d’un médecin ou des nombres de sa famille.

Faut-il rappeler que Mr GUIRREH MEIDAL est un diabétique et que sa détention prolongée dans un lieu secret peut avoir des conséquences néfastes sur sa santé.

L’arrestation de ce haut responsable de l’USN constitue le prélude d’un vaste programme de musèlement et de bâillonnement de l’opposition politique de l’USN et de la Société Civile à l’approche de l’élection présidentielle prévue en Avril 2016.

D’autres parts, la LDDH a reçu des informations selon lesquelles les jeunes diplômés arrêtés le Samedi 12 Décembre 2015 et incarcérés depuis au centre de rétention de NAGAD ont entamé une grève de faim pour protester contre leurs arrestations et détention. Leurs familles venues aux nouvelles ont été chassées des abords du centre par les policiers nerveux, prétendant que les cas de ces jeunes diplômés sont graves. Leur délit avoir demandé un travail !

De nature pyromane et fébrile le régime djiboutien est entrain de jeter de  l’huile sur le feu et cultive tous les ingrédients pouvant conduire le pays à l’explosion.

La LDDH dénonce et condamne vigoureusement toutes ces arrestations illégales et arbitraires.

 La LDDH soucieuse de la paix sociale lance la présente alerte à toutes les organisations de défense des droits humains, à tous les démocrates de part le monde sur la menace que fait courir le régime en place à la Nation Djiboutienne.

La LDDH lance un appel solennel à l’UNION AFRICAINE, à l’UNION EUROPEENNE  et à tous les bâilleurs et partenaires de la République de Djibouti pour faire pression sur les autorités de Djibouti pour que les violations des droits humains cessent.

 

Enfin, la LDDH exige la libération de tous les détenus politiques.

 Le Président de la LDDH
Omar Ali Ewado
Tél : +253 77 61 55 49
E-mail : iwado_lddh@yahoo.fr

About the author

jlschaal:

0 Commentaire

Aimeriez-vous partager donner votre avis?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Laisser un commentaire