Encore et Encore !!!

Encore et Encore !!!

Selon les informations sûres et concordantes recueillies par la LDDH, les populations civiles de la région d’Obock sont de nouveau harcelées, menacées voire séquestrées par les forces gouvernementales et leurs dromadaires abattus.
Il est de notoriété publique que les arrières pays des Régions Nord sont sous blocus économique et sanitaire depuis belle lurette mais ces derniers temps l’on assiste à un durcissement de blocus

La semaine dernière, un lanceur d’alerte avait été arrêté et placé en garde à vue par les gendarmes de la brigade d’Obock. Il s’agit de Houssein Mohamed Houmed Ganito.
La LDDH vient d’apprendre que les forces gouvernementales qui stationnent à Moulhoule ont abattu 2 dromadaires puis consommés par le militaire et en emprisonnant les propriétaires dans un camp militaire.

Sachant que le dromadaire constitue le seul moyen de transport pour les secteurs inaccessibles aux véhicules : son abattage est le prélude à l’appauvrissement des nomades. Ce qu’avait dénonce le jeune Houssein qui a été transféré à Djibouti pour être présenté au Parquet.
Une manifestation a été organisée par les jeunes à Obock et à Djibouti. pour demander sa libération et la fin des harcèlements

La LDDH rappelle à toute fin utile que les arrestations arbitraires suivies des détentions illégales des civils dans des camps militaires constituent une grave violation des droits humains.

La LDDH dénonce et condamne rigoureusement la nouvelle formule d’appauvrissement appliquée aux nomades de la Région d’Obock qui consiste a l’abatage des dromadaires.
Enfin la LDDH demande aux Autorités du Pays de cesser toute escalade préjudiciable à la concorde nationale en procédant à des arrestations intempestives des jeunes, de libérer des personnes arrêtées et de payer les prix des dromadaires abattus et consommés par les forces gouvernementales

Le Président de la LDDH
Omar Ali Ewado

About the author

Ali Omar Ewado:

0 Commentaire

Aimeriez-vous partager donner votre avis?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Laisser un commentaire