Fausse équation ?

Fausse équation ?

28 mai 2018 Note d'information 0

Comme de par le monde à Djibouti existe une entreprise dénommée EDD dont les principales tâches consistent a approvisionner les djiboutiens en matière électrique. Le monopole de l’EDD est total et frise l’esclavagisme car les djiboutiens sont complètement colonisés par cette entreprise (EDD).

L’EDD est dirigé par le cousin germain du Président de la République, Mr DJAMA ALI GUELLEH, Directeur Général inamovible pour ne pas dire Directeur à vie de l’EDD.

La LDDH soucieuse de l’intérêt général vient d’avoir la confirmation que tous les clients (fraudeurs ou honnêtes) sont logés à la même enseigne par l’EDD.

Certes fut un temps au cours du quel Mr DJAMA ALI GUELLEH avait déclaré sur les ondes de la RTD, qu’il n’est jamais perdant nous le citons « Je connais la production du courant électrique de mon entreprise dont je partage à l’ensemble de mes clients fraudeurs ou honnêtes le coût total de ma production et je divise ma production à tous mes clients ».

Comment peut-on mettre dans le même panier un client fraudeur et un client honnête ? C’est inadmissible et scandaleux !!!

Comment l’EDD n’arrive-t-elle pas distinguer les clients fraudeurs des honnêtes clients ?

Au lieu de faire leur travail convenablement, les employés de l’EDD ont choisi la facilité c’est-à-dire partager la production du courant à l’ensemble des abonnées sans aucune distinction et ce, malgré le risque d’injustice flagrante encourue pour les honnêtes clients. La deuxième injustice infligée par l’EDD aux clients est la perte des matériels électrique pour les ménages lors de délestage !

Textuellement l’EDD est tenue de rembourser les prix des matériels électriques détériores en raison de délestage mais en réalité rien n’a été remboursé aux clients victimes des dommages et ce depuis 30 ans, période où l’on a observé des graves délestages  !!!  Sachant qu’un client avec une seule facture de consommation énergétique impayée est pénalité puis restreint de débourser entre 7000 ou 15000 FDJ pour retard de paiement de courant le Directeur Général peut expliquer ces deux poids, deux mesures !?!?   Enfin les réseaux des distributions de l’EDD sont obsolètes et font courir d’énormes risques aux clients qui sont toujours pénalisé en cas d’incendie ?

Les Djiboutiens acceptent que vous gériez l’EDD comme une entreprise familiale mais vous serez gré de :

-Distinguer puis traiter différemment les clients fraudeurs et les clients honnêtes !

-Appliquer le texte en matière de remboursement des matériels électriques endommagés lors des délestages, afin que les victimes soient indemnisés de leurs pertes.

Le Président de la LDDH

Omar Ali Ewado

About the author

Ali Omar Ewado:

0 Commentaire

Aimeriez-vous partager donner votre avis?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Laisser un commentaire