JABHA

JABHA

Le Dimanche 18 juin 2017, la COUR CRIMINELLE du Tribunal de Djibouti a prononcé une lourde peine de prison (soit 15 ans) contre le plus ancien prisonnier politique de Djibouti Mr MOHAMED AHMED EDOU dit JABHA.
La première entorse à ce procès hautement politique est l’interdiction d’accès au Tribunal à son avocat français Maître Béranger Tourné qui n’a pu assister son client lors de cette audience.
Faut-il rappeler que le Premier Ministre Mr ABDOULKADER KAMIL avait déclaré lors d’une session parlementaire « Que Mr JABHA sera en prison tant qu’il sera aux Affaires ».
Pourtant à deux reprises, la Cour Suprême puis le COUR d’appel avait jugé la nullité de la procédure diligentée contre Mr MOHAMED AHMED EDOU dit JABHA et avaient ordonné sa mise en liberté d’office.
Aujourd’hui le droit a perdu et la force a gagné tel est l’avis de tout un chacun.
La LDDH dénonce le procès politique et son verdict contre Mr MOHAMED AHMED EDOU dit JABHA et demande sa libération immédiate et sans conditions.

Le Président de la LDDH
Omar Ali Ewado

About the author

Ali Omar Ewado:

0 Commentaire

Aimeriez-vous partager donner votre avis?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Laisser un commentaire