Justice !!!

Justice !!!

28 octobre 2017 Communiqué de presse 0

Selon les informations sûres et concordantes qui nous parviennent de nos antennes à TADJOURAH le concours à l’embauche des agents de sécurité du Port de TADJOURAH initié par les autorités portuaires ce Vendredi 27 Octobre 2017 a déclenché une révolte des jeunes de la région de TADJOURAH.
S’estimant injustement écartée de ce concours les jeunes natifs de cette région ont manifesté jusqu’à aboutir à son annulation car aucun jeune Tadjourien ne figurait sur la liste des candidats uniquement composée des jeunes venant de la Capitale et d’autres régions.
Comme cela est-il possible ? Où est la décentralisation tant vantée dans tout ça ?
Fidèle à lui-même, le régime en place à Djibouti dont la cohésion sociale est le dernier souci a délibérément provoqué cette juste rage des jeunes Tadjouriens.
Comme à l’accoutumée, la Police a usé des balles réelles, et à l’heure actuelle nous avons appris la blessure d’un jeune enfant nommé Aman Mohamed Moussa par des éclats des balles réelles et l’arrestation du jeune Ahmed Mohamed Hebano qui a perdu ses dents suite aux coups reçus par des policiers et transféré illico à Djibouti. Et enfin Mariam Cheiko qui a été victime des brûlures causées par des gaz lacrymogènes.
Seule la justice peut garantir la paix sociale et les Pouvoirs Publics djiboutiens semblent peu attentifs à cet état d’esprit et poussent tous les jeunes des régions de l’Intérieur vers l’extrême.
La LDDH dénonce et condamne énergiquement la bavure policière dont le seul objectif n’est autre que le maintien d’une injustice institutionnalisée qui peut conduire à l’explosion sociale toute courte.
Enfin la LDDH souhaite un bon rétablissement au jeune Ali et la libération du jeune HEBANO AHMED.

Le Président de la LDDH
OMAR ALI EWADO

About the author

Ali Omar Ewado:

0 Commentaire

Aimeriez-vous partager donner votre avis?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Laisser un commentaire