NOTE D’ INFORMATION

NOTE D’ INFORMATION

Après les districts du NORD, visités au mois d’Avril, le Président de la LDDH OMAR ALI EWADO, accompagné d’une forte délégation de cette Association a entrepris une série de rencontres avec les habitants de Holl-Holl, d’Ali-Addeh et d’Ali-Sabieh du 4 au 6 MAI 2017.

Force est de constater l’exclusion et la marginalisation auxquelles sont confrontés les habitants de l’arrière-pays et ce, de la part du Pouvoir Central.

Naguère Ali-Sabieh était une ville florissante, grouillant d’activités commerciales en raison du passage des trains, Ali-Sabieh est devenue aujourd’hui une ville fantôme.

Le manque d’eau potable récurrent dont souffre la ville est loin de trouver une solution adéquate de la part des responsables politiques du pays.

Livrés à eux même les jeunes Ali-Sabieh végètent dans l’oisiveté et s’adonnent à la consommation du Khat, si ce n’est parfois aux drogues dures.

Sachant que la jeunesse constitue le premier capital du pays, l’on est sidéré de constater que notre pays peine à « TIRER PLEINEMENT PROFIT DU DIVIDENDE DEMOCRATQIUE EN INVESTISSANT DANS LA JEUNESSE » qui est le thème central de la feuille de route de l’UNION AFRICAINE pour l’année 2017.

Les régions de l’intérieur du Nord et du Sud sont logées à la même enseigne : condamnées à la misère et à la marginalisation progressive par le Pouvoir Central.

La LDDH déplore cet état de fait et demande aux Pouvoirs Publics de permettre aux régions de l’intérieur l’émergence socio-économique et lance un appel aux autorités politiques du pays pour la levée de l’embargo politico-économique infligé aux régions de l’intérieur.

L’équipe de la LDDH

 

About the author

Ali Omar Ewado:

0 Commentaire

Aimeriez-vous partager donner votre avis?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Laisser un commentaire