Pénurie ou blocus

Pénurie ou blocus

Selon les informations sûres et concordantes recueillies par la LDDH la ville d’Ali-Sabieh souffre depuis 10 jours de pénurie d’eau potable en cette période de canicule et de Ramadan au moment où cette denrée est si précieuse.
Un camion-citerne des gardes côtes ayant voulu alimenter la ville en eau a été empêché par l’ONEAD. D’où notre question :
La pénurie d’eau serait-elle voulue et entretenue par le régime en place à Djibouti ?
Si c’est le cas, cela serait grave car entretenir et cultiver la soif des civils seront une monstruosité sans comme mesure.
Sachant que l’on s’apprête a fêter pompeusement le 40e Anniversaire de l’Indépendance pendant que des citoyens se débattent dans la soif, la LDDH dénonce et condamne vigoureusement cette pénurie ou ce blocus et interpelle le régime en place à Djibouti à mettre fin à cette situation inqualifiable.
La LDDH lance un appel solennel au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, à l’Union Africaine, à l’IGAD, à la Commission Africaine des droits de l’homme et des Peuples, à l’Union Européenne à faire pression sur les autorités Djiboutiennes pour qu’elles respectent les droits fondamentaux des citoyens et cesser les pénuries récurrentes dont sont victimes des civils innocents du district d’Ali-Sabieh.

Le Président de la LDDH
Omar Ali Ewado

About the author

Ali Omar Ewado:

0 Commentaire

Aimeriez-vous partager donner votre avis?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Laisser un commentaire