TROP C’EST TROP

TROP C’EST TROP

Selon les informations sûres et concordantes recueillies par la Ligue Djiboutienne des Droits Humains (LDDH) les arrestations arbitraires et illégales se poursuivent au NORD, particulièrement dans le District de TADJOURAH.
Les personnes arrêtées il y a deux semaines au nombre de 12 personnes incarcérées à TADJOURAH dont fait partie OUMA MOHAMED DEBRKALEH ont été transférées au SECTION de RECHERCHE et DOCUMENTATION de la Gendarmerie et ce, après une détention de 2 semaines par la Brigade de Gendarmerie de TADJOURAH.
Force est de constater que la durée l’égale de garde à vue a largement été dépassée mais cela semble ne poser aucun problème à la Justice djiboutienne.
Les arrestations se poursuivent et les populations civiles et nomades sont terrorisées par les forces gouvernementales qui opèrent les arrestations et multiplient les détentions sans aucun motif.
La liste des personnes arrêtées puis déférées au Centre de Rétention Administratif de NAGAD s’allonge chaque jour et les familles sont totalement déboussolés car elles ignorent ce qui est reproche à leurs proches détenus à NAGAD ou dans des Brigades.
Déjà traumatisées par les aléas naturels et marginalisées et totalement délaissées par le Pouvoir Central, les populations nomades de l’arrière-pays subissent un terrorisme d’état maquillé en « ratissage » des zones où sévirait la rébellion.
La LDDH dénonce et condamne sans réserve les arrestations arbitraires et illégales et les détentions hors norme dont sont victime les populations civiles sans défense.
La LDDH lance un appel solennel au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, à l’Union Africaine, à l’IGAD, à la Commission Africaine des droits de l’homme et des Peuples, à l’Union Européenne à faire pression sur les autorités Djiboutiennes pour qu’elles respectent les droits fondamentaux des citoyens et cesser les violences dont sont victimes des civils innocents.

Le Président de la LDDH
Omar Ali Ewado

About the author

Ali Omar Ewado:

0 Commentaire

Aimeriez-vous partager donner votre avis?

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Laisser un commentaire